Relaxe de Daniel Amblevert : le bon-sens reconnu !

10 avril 2014
Bambecque

La FRSEA Aquitaine se félicite de la décision de relaxe rendue par le tribunal correctionnel de Libourne ce mardi 8 avril concernant le procès de Daniel Amblevert, agriculteur et maire de Sainte-Florence en Gironde, poursuivi pour avoir nettoyé, en appliquant le principe de précaution, un canal artificiel afin de faciliter l’écoulement des eaux de la commune. 

La FRSEA Aquitaine continue son combat syndical pour dénoncer l’incohérence et la complexité de l’application de la réglementation concernant l’entretien des cours d’eau, ainsi que la lourdeur administrative des demandes de déclaration ou d’autorisation et le coût engendré par des études d’impact toujours plus importantes dont les coûts dépassent trop souvent celui des travaux !