On marche décidément sur la tête …

6 mars 2015
20150305_111716

Les sujets d’actualité se sont largement invités au cœur des débats de l’Assemblée générale de la FRSEA Aquitaine, réunie ce 5 mars à Cudos.

Tout d’abord, la PAC : à quelques semaines des déclarations PAC, alors que les agriculteurs sont face à des choix stratégiques pour leur exploitation, les Pouvoirs Publics n’en finissent pas de reporter sans cesse l’annonce de règles définitives sur plusieurs points de la mise en œuvre de la PAC. Faute de vigilance sur l’écriture de certains textes, le transfert des aides d’un exploitant à un autre serait même impossible. Les agriculteurs ne peuvent plus attendre ! La FRSEA Aquitaine dénonce l’incompétence et l’amateurisme de l’Etat et exige la publication des derniers textes afin que les agriculteurs soient accompagnés au plus vite pour préparer la campagne 2015.

Ensuite, Sivens : trop, c’est trop. Alors que le projet de retenue d’eau avait respecté toutes les étapes de la concertation et de la réglementation en vigueur ; alors que la justice a ordonné l’évacuation des lieux ; alors que la FDSEA du Tarn a géré, dans le plus grand respect de la démocratie, le climat tendu depuis des mois sur le terrain ; la profession agricole se trouve aujourd’hui attaquée par les zadistes ! La FRSEA Aquitaine soutient fermement le blocus de la ZAD organisé par ses collègues de Midi-Pyrénées jusqu’à ce que les autorités publiques fassent appliquer la loi de la République. Les agriculteurs d’Aquitaine se tiennent prêts pour que, si besoin, et à la demande de la FDSEA du Tarn, elle mobilise ses adhérents pour venir renforcer cette action.

Encore et toujours, les zones vulnérables : la FRSEA Aquitaine dénonce toujours l’étendue du nouveau zonage ainsi que le plan d’action proposé par la Préfecture de Région. Sous l’égide du nouveau Préfet de région, fraîchement nommé, il faudra reprendre ce texte qui devra faire preuve de plus de bon sens pour ne pas pénaliser les spécificités de notre agriculture Aquitaine. La FRSEA Aquitaine sera particulièrement vigilante pour éviter toute discrimination territoriale à l’intérieur du bassin Adour-Garonne et exigera la réouverture des discussions sur le programme d’actions.

Enfin, la réforme territoriale : la FRSEA Aquitaine a clôturé son Assemblée générale en accueillant les FRSEA de Poitou-Charentes et du Limousin pour échanger sur la future grande région et les évolutions nécessaires  pour notre réseau.  


Contact presse : Henri BIES-PERE, Président de la FRSEA Aquitaine -  06 08.01 77.30